Henry Rousso

Historien, directeur de recherches au CNRS (Institut d’histoire du temps présent). Il a écrit ou dirigé plus d’une une vingtaine d’ouvrages sur l’histoire de Vichy, de la Seconde guerre mondiale en général, et sur l’histoire de la mémoire collective au XXe siècle, un champ qu’il a contribué à créer (Le Syndrome de Vichy (1987), Vichy, un passé qui ne passe pas (1994, avec É. Conan), La hantise du passé (1998), Le Dossier Lyon III (2004), etc.). Il termine à l’heure actuelle un livre sur l’épistémologie de l’histoire contemporaine, à paraître prochainement.


© Raison-Publique.fr 2009 | Toute reproduction des articles est interdite sans autorisation explicite de la rédaction.

Motorisé par SPIP | Webdesign : Abel Poucet | Crédits