Au bout de “La Longue de nuit” d’Ernst Israël Bornstein

La Longue Nuit, c’est le titre du récit de témoignage qu’Ernst Israël Bornstein publia en Allemagne en 1967 (Die Lange Nacht). C’est aussi le nom, métaphorique, donné à sa tragique expérience de la déportation depuis sa Pologne natale, entre 19 et 22 ans, dans pas moins de sept camps de concentration nazis; enfin, c’est peut-être aussi plus largement le nom de la Shoah, au cours de laquelle presque toute la

Lire la suite...

Enfants de la guerre

S’intéressant aux représentations, littéraires, cinématographiques mais aussi juridiques des enfants de la guerre, les articles qui composent ce dossier invitent autant à se demander ce que les guerres font aux enfants, que ce que les enfants font à la guerre : que peut-on apprendre du point de vue des enfants sur la guerre ou lorsque celle-ci est vécue ou représentée à hauteur d’enfant ?

Lire la suite...

Les Années Ernaux

Comment relever le défi d’une « autobiographie impersonnelle », pour reprendre la formule d’Annie Ernaux, et comment expliquer un tel geste ? Un dossier consacré aux Années, issu d’une journée d’études organisée à Le Mans Université par Sylvie Servoise et Jordi Brahamcha-Marin, présenté ici par Sylvie Servoise.

Lire la suite...