Sanior pars et maior pars dans les aréopages contemporains. Le cas des comités d’évaluation des médicaments en France et aux Etats-Unis

Comment faire en sorte que la coopération de plusieurs sages aboutisse à une décision ou à un avis collectif de qualité ? Telle est la question à laquelle s’attache Philippe Urfalino, en puisant ses exemples dans l’histoire et dans les travaux de comités français et américain devant décider de la mise sur marché de médicaments.

Lire la suite...
1 2 3 16