La Sagesse collective

Un groupe de citoyens ordinaires, sans compétence particulière, est-il capable de prendre de meilleures décisions qu’un petit groupe d’experts ? La folie des foules redoutée par Le Bon ou Schumpeter ne peut-elle pas, sous certaines conditions, céder la place à une sagesse des grands nombres ? Telles sont les questions qui forment le cœur de ce dossier consacré à la sagesse collective, dirigé par Jon Elster et Hélène Landemore.

Lire la suite...

Excuses d’Etat

On observe, sur le plan international, une demande croissante d’excuses d’Etat. A quelle logique répond un Etat lorsque, par l’entremise de son plus haut représentant, il présente des excuses pour un crime qu’il reconnaît comme sien? Dans ce dossier, dirigé par Kora Andrieu et Jacques Sémelin, Raison publique explore cette question toujours actuelle.

Lire la suite...

Droits de l’homme et politique : individualisme étroit ou nouvel universalisme ?

Aujourd’hui – comme Pierre Manent nous le rappelle dans son article – les droits de l’homme semblent avoir acquis une « autorité en quelque sorte exclusive » au sein des sociétés démocratiques. D’où l’importance de réfléchir à la signification de ce concept dans une perspective à la fois théorique et historique.

Lire la suite...

Care, capabilités, catastrophe

Le thème omniprésent de la catastrophe semble, étrangement, remplacer celui du risque dans l’euphémisation de la réalité des situations qu’affrontent aujourd’hui les humains. Là où le risque présentait comme calculable et évitable le désastre humain, tout en niant au fond la réalité des menaces, la catastrophe le présente comme massif et incalculable. Ce dossier entend défendre une vision plus réaliste de la catastrophe, analysant les effets et causes des négligences envers les humains et leur environnement, autrement dit, de la vulnérabilité. Le dossier entend mobiliser, à la suite de Joan Tronto et d’Amartya Sen, des concepts tels que le care ou les capabilités comme alternative aux concepts de risque ou de catastrophe. Un dossier dirigé par Solange Chavel et Sandra Laugier.

Lire la suite...

Littérature contre storytelling avant l’ère néolibérale. Pour une autre histoire des engagements littéraires au XXe siècle

Tenter de baliser les grandes étapes des changements qui affectent les récits dominants, de l’orée du XXe siècle à nos jours, permet de dessiner les linéaments, esquissés dans la première partie – chronologique – de ce dossier, d’une histoire alternative des engagements littéraires, attentive aux variations – éthiques, politiques, formelles – qui affectent les modalités contre-narratives de la création littéraire, d’un lieu à l’autre, d’une époque à l’autre, en fonction des récits dominants qu’elle prend en charge pour les mettre en jeu.

Lire la suite...

La sécularisation en Iran sous la République Islamique

L’ensemble de ces travaux souligne la dynamique de la sécularisation en Iran. En dépit de la mainmise sur l’État des groupes religieux visant à islamiser toutes les instances de la société et à contrôler l’État par le système de velayat-e faqih, la résistance de la société civile s’est organisée, d’abord, au sein des classes moyennes modernes, dans leur vie privée, puis s’est étendue à la société entière à travers des mouvements sociaux : du premier, le mouvement étudiant des années 1990 jusqu’au Mouvement vert de 2009.

Lire la suite...
1 2